Home Sport Qu’est ce qu’il manque à Arsenal ?

Qu’est ce qu’il manque à Arsenal ?

22
Qu'est ce qu'il manque à Arsenal ?
Qu'est ce qu'il manque à Arsenal ?

 Avec 9 points en 5 matchs, les Gunners réalisent un très bon début de saison, étant donné que leurs deux seules défaites sont à l’extérieur contre Liverpool (3-1) et Manchester City (1-0), sûrement deux des matchs les plus compliqués de la saison. 

Pour autant, tous leurs matchs n’ont pas été convainquants. Le match contre Sheffield était stérile jusqu’à l’entrée de Nicolas Pépé, et celui contre West Ham s’est aussi joué sur le fil, sans que la prestation d’Arsenal soit satisfaisante. Ces matchs, comme ceux contre Liverpool et Manchester City, ont permis de voir quels étaient les problèmes de l’équipe de Mikel Arteta. 

Premièrement, l’équipe manque d’équilibre offensif. La titularisation de Willian en faux 9 contre Manchester City montre qu’Arteta est conscient d’un manque et il essaye de le régler. Avec des joueurs comme Aubameyang et Pépé, Arsenal aurait besoin d’un buteur qui participe à la création, plus créateur que renard des surfaces, comme Firmino ou plus récemment Kane sous Mourinho. Hors, Arteta n’est pas satisfait du rendement de Lacazette dans ce rôle, et cherche à trouver de nouvelles solutions.

Mais Willian n’est visiblement pas la solution à ce poste, il touchait très peu de ballons contrairement à ce que l’on lui demandait et semblait perdu. On pourrait bientôt voir le jeune Martinelli, de retour de blessure dans quelques semaines, dont c’est le poste naturel et qui avait impressioné la saison dernière.

De plus, Nicolas Pépé est encore beaucoup trop irrégulier à l’image de son match contre Sheffield où il est le principal danger à son entrée, et ce samedi contre City où Nathan Aké n’a laissé aucune chance au jeune Ivoirien. Il n’arrive pas à rester efficace et influent semaine après semaine, et doit encore travailler sur ses prises de décisions. 

Pour autant, il n’est pas le seul responsable du manque d’activité d’Arsenal sur le côté droit. En effet, Mikel Arteta a mis en place depuis la saison dernière un 3-4-3 qui mute en 4-3-3 en phase offensive, avec Saka piston gauche, qui rentre dans l’axe pour offrir des solutions. Ce système fonctionne bien sur le côté gauche, mais il reste stérile sur le côté droit, car Ceballos (ou Elneny) qui occupe le poste de milieu droit n’a pas un apport offensif suffisant pour servir de relais à Pépé sur le côté. 

Souvent, Xhaka et Ceballos vont rester sur la même ligne, alors que l’un d’eux devrait monter pour servir de point d’appui au milieu de terrain. Le résultat, c’est Pépé esseulé sur son côté face à 2-3 joueurs à chaque fois, qui ne peut compter que sur les débordements de Bellerin, alors qu’il aurait besoin de l’aide de son buteur et de son milieu. 

Toutefois, il y a des chances que ce problème soit en partie réglé avec l’arrivée de Thomas Partey, rentré en fin de match contre Manchester City, qui surclasse l’ensemble des milieux de terrain d’Arsenal en terme de talent pur. A voir maintenant si il est capable de s’adapter rapidement à la Premier League. 

Il faudra donc compter sur Arsenal dans les prochains mois, à condition que Mikel Arteta parvienne à régler les quelques problèmes qui nuisent encore à la bonne marche des Gunners. 

Source :besoccer

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here