Home Sport Les Reds ont été accrochés par les Toffees

Les Reds ont été accrochés par les Toffees

40
Les Reds ont été accrochés par les Toffees
Les Reds ont été accrochés par les Toffees

Il y a dix ans jour pour jour, Everton remportait son dernier derby de la Mersey. Depuis le 17 octobre 2010, les Toffees n’ont jamais réussi à s’imposer face aux voisins de Liverpool. La série va s’étirer après ce nul (2-2), ce samedi à Goodison Park mais les hommes de Carlo Ancelotti peuvent nourrir de vrais espoirs après avoir tenu tête à leurs rivaux de toujours.

Dans ce duel de haut de tableau, Everton n’a pas eu la même maîtrise que celle observée lors des quatre premières journées mais face aux champions en titre, cela peut se comprendre. Moins dominateurs, les Toffees ont fait preuve de caractère pour tenir le point du nul face à leurs voisins. Ces derniers avaient parfaitement lancé leur derby. Après seulement trois petites minutes, Sadio Mané est venu ouvrir le score et ainsi rapidement effacer le cauchemar d’Aston Villa (défaite 7-1) avant la trêve internationale.

Avec cette ouverture du score rapidement, les Reds étaient donc amené à déployer leur jeu et ainsi rouler sur leur voisin. Mais, Liverpool n’est pas aussi conquérant que la saison dernière et la sortie sur blessure de Virgil van Dijk a redistribué les cartes. Jurgen Klopp pourra crier au scandale de ne pas avoir vu Pickford exclu pour sa sortie kamikaze sur le Néerlandais, grâce ou à cause du hors-jeu sifflé ou d’avoir vu le but d’Henderson au bout du suspense annulé pour un hors-jeu de quelques millimètres mais les champions en titre sont en panne de confiance.

Face à cette fébrilité et derrière le génie de James Rodriguez, une nouvelle fois décisif, Everton a repris espoir. Sur un corner du Colombien, Keane est venu égaliser face à la défense orpheline de Van Dijk. Richarlison a lui trouvé le poteau sur un centre déposé de James (60eme) mais Everton s’est surtout contenté d’être solide défensivement afin de résister aux assauts adversaires. Trend Alexander-Arnold a bien obligé Pickford à s’envoler sur un coup-franc mais c’est bien pauvre pour espérer signer une quatrième victoire cette saison.

Dans le duel de buteurs entre Mohamed Salah et Dominic Calvert-Lewin, les deux se sont tirés la bourre. Peu à son avantage durant la rencontre, l’Egyptien est sorti de son trou pour inscrire son 100eme but avec les Reds et a bien pensé offrir la victoire aux siens à quinze minutes du terme.

Mais, encore une fois, Everton n’a pas baissé les bras et s’en est remis à son duo infernal James – Calvert-Lewin pour revenir une deuxième fois au score. Pour sa quatrième passe décisive de la saison, le Colombien a déposé son centre sur la tête de l’international anglais. Ayant pris le meilleur sur Gomez durant tout le match, le meilleur buteur de Premier League a repris son trône avec une sixième réalisation à moins de dix minutes du terme.

Mais un derby ne serait pas un derby sans une fin à suspense. Après l’exclusion de Richarlison au bout du temps réglementaire, Jordan Henderson a pensé offrir la victoire aux Reds. Seulement, le VAR a encore joué un mauvais tour avec une position illicite de Mané pour quelques millimètres… Sans être flamboyant, Liverpool peut malgré tout sortir de ce derby avec des regrets.

Source :besoccer

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here