Home Société Projets «Smart Territoire» et «Smart Wifi» : L’ADIE connecte les départements de...

Projets «Smart Territoire» et «Smart Wifi» : L’ADIE connecte les départements de Dagana et Podor

94

https://actualitesenegal.info/wp-content/uploads/2020/10/single20post-7.
La délégation de Smart Sénégal conduite par le Directeur général de l’ADIE poursuit sa tournée nationale. En effet, après Bambey, Cheikh Bakhoum et son équipe se sont rendus, ce mercredi 14 octobre, à Podor puis à Dagana. Dans ces deux départements de la région de Saint-Louis, les activités qui y sont déroulées concernent le projet Smart Territoires avec la mise en place des espaces Sénégal Services et le projet «Smart Wifi» avec l’installation des points Konectel dans plusieurs places publiques pour offrir une connexion haut débit aux populations de ces localités.

Satisfaction par rapport à l’évolution des travaux : 5 sites connectés à Dagana

Dans le département de Dagana, au moins 5 sites disposent du Wifi public, à savoir : la mairie de Dagana, la Place de l’Indépendance et la Place derrière la mairie de Richard-Toll. Ici, le Dg de l’ADIE s’est réjoui du niveau d’exécution des chantiers. «Nous voyons avec beaucoup de satisfaction que les travaux ont bien avancé. Nous espérons faire l’inauguration de cet espace d’ici le début de l’année 2021. Cet espace sera dédié aux populations du département de Dagana pour leur faciliter l’accès aux services publics», a souligné Cheikh Bakhoum.

Et d’ajouter : «Nous voulons que l’espace Sénégal Services soit un catalyseur, un lieu qui va permettre à l’ensemble des administrations de digitaliser. C’est la volonté du chef de l’État Macky Sall qui veut faire de la territorialisation du digital une réalité. À travers cet espace, nous pourrons vraiment satisfaire cette ambition du président de la République de faire de Dagana un lieu où la technologie pourra appuyer l’Administration pour l’accès du service public».

«L’espace Sénégal Services est venu à son heure»

L’adjointe au maire de Dagana, Mme Anta Diop Niang, quant à elle, a soutenu que le projet est venu à point nommé. «L’espace Sénégal Services est venu à son heure. Nous remercions l’État du Sénégal à travers l’Agence De l’Informatique de l’État, parce qu’au moment où on nous disait que l’espace Sénégal Services allait être construit à Dagana, nous n’avions aucun espoir mais aujourd’hui, nous venons de visiter les chantiers», a-t-elle lancé. L’étape de Dagana a été aussi l’occasion pour le Dg de l’ADIE de signer une convention avec la mairie de Dagana dans le cadre du projet «Sénégal Services».

5 sites connectés également à Podor

A Podor, 5 sites sont connectés ; il s’agit de la Bibliothèque municipale, du Lycée de Ndioum, du Lycée El Hadj Baba Ndiongue, de la Place en face de la Préfecture et du Quai El Hadj Boubou Sall. Ici également, Cheikh Bakhoum s’est dit heureux de voir que le projet évolue à grands pas. «Nous sommes très heureux de constater que l’espace Sénégal Services est extrêmement développé. On est presque dans une phase de finalisation de cet espace que nous voudrions inaugurer dès le début de l’année 2021 et y retrouver la plupart des services de l’Administration», a noté le patron de l’ADIE. Avant de renseigner qu’il va exploiter ledit espace en «étroite collaboration avec les mairies du département, et en particulier la mairie de la ville de Podor».

Et le vœu de Cheikh Bakhoum est que cette collaboration soit au «service de ses concitoyens, avec un accent sur la qualité du service à la hauteur des attentes du Chef de l’État».

«Un guichet unique pour l’Administration»

«L’espace Sénégal Services où nous sommes est une parfaite illustration de la volonté du Chef de l’État de faire de la digitalisation du service public une réalité dans tous les territoires du Sénégal. Cet espace sera un guichet unique pour l’Administration, un lieu où l’ensemble des Sénégalais pourront venir et avoir accès aux services publics. Cela va permettre de renforcer cette administration de proximité que nous voulons», a d’emblée soutenu le Dg de l’ADIE. Selon lui, il y a plusieurs volets dans les espaces Sénégal Services. Il s’agit entre autres, du guichet unique pour recevoir les usagers de l’Administration ; de la partie incubation ; de la formation.

La partie Call center, prévue dans les espaces Sénégal Services, pour lui, est très importante. «Toutes les populations ne savent pas utiliser les plateformes digitales et elles pourront appeler sur un numéro que nous allons leur indiquer pour se faire guider dans l’utilisation des services en ligne, mais aussi faire le suivi de leurs dossiers déjà déposés», dit-il.

Les autorités locales «rassurées»

Venu représenter le maire de Podor, Mamadou Wone a souligné l’importance du projet dans la zone. «Vous avez fait Dakar-Podor alors que la distance est très lointaine. Vous avez parcouru 487 km pour voir les réalisations à Podor. C’est extrêmement significatif pour nous. Nous saluons vraiment ce projet Smart Sénégal et espérons qu’entre l’ADIE et la mairie de Podor, la coopération sera continue. Cet espace Sénégal Services va beaucoup nous aider parce que dans tout le département de Podor, les habitants ne vont certainement plus faire les grands déplacements pour aller chercher un papier qui coûte 300 francs Cfa».

Selon Mamadou Wone, les populations de sa localité dépensent 15 à 20 000 francs Cfa pour «se rendre à Saint-Louis afin de se procurer un casier judiciaire qui coûte 300 francs Cfa». Sous ce rapport, le représentant de l’édile de Podor s’est engagé à accompagner le projet au bénéfice des populations.

«La mairie veut pérenniser ce qui est en train d’être réalisé ici. Nous allons accompagner le projet comme il le faut et dans tous les domaines, nous allons essayer de travailler avec l’ADIE, pour que les gens sachent ce qu’il y a lieu de faire. La mairie va bien s’impliquer dans ce projet pour que ça marche».

A l’en croire, cette décentralisation des services de l’État va «beaucoup leur servir. Parce que, ajoute-t-il, «souvent, il faut quitter Podor pour aller jusqu’à Dakar, à la fonction publique ou ailleurs afin de régler un problème de papier».

«Depuis que les travaux ont commencé, le chantier ne s’est pas arrêté»

L’adjoint au Préfet de Podor, qui a également pris part à la visite, a soutenu que les travaux n’ont connu aucun retard. «L’ADIE a compris que la porte d’entrée pour ce genre de projet reste la collectivité territoriale. Depuis que les travaux ont commencé, les équipes de l’ADIE n’ont pas arrêté le chantier. Il y a eu l’hivernage, il y a eu la Covid-19, mais les travaux se sont poursuivis. A un certain moment, même avec l’état d’urgence, les équipes avaient demandé une dérogation pour pouvoir travailler au-delà de l’heure du couvre-feu, ce qui leur a été accordé», a laissé entendre Mamadou Diaw.

Pour lui, le programme Smart Sénégal a des «impacts importants» à Podor, surtout pour les jeunes. «Le Wi-fi public est véritablement révolutionnaire dans cette zone. Vous ne savez pas combien il est important pour les jeunes de disposer de la connexion. Si vous rentrez à Podor, vous trouverez beaucoup de jeunes aux alentours de la préfecture en train de profiter de la connexion. C’est un besoin que l’ADIE vient combler», a-t-il soutenu.

Source: Seneweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here