Home Société Bounkiling- Des organisations citoyennes marchent contre un lotissement non autorisé à Wandifa

Bounkiling- Des organisations citoyennes marchent contre un lotissement non autorisé à Wandifa

48

https://actualitesenegal.info/wp-content/uploads/2020/10/single20post-25.
Le collectif pour la défense des intérêts de la commune de Médina Wandifa dans le département de Bounkiling (région de Sédhiou) ne démord pas dans sa lutte pour l’annulation pure et simple du lotissement de 2010 des terres de la commune. Appuyé par le mouvement ‘’Frapp France Dégage’’, le mouvement Résistance de Wandifa et la coordination départementale de Pastef, le collectif a organisé ce samedi matin une marche de contestation de ce lotissement.
Du rond-point central de la commune jusqu’aux grilles de la mairie, les manifestants ont scandé des heures durant : « Médina Wandifa exige la justice dans la gestion foncière, arrêtez le vol et le bradage des terres, ça suffit ».  Un slogan qu’on alterne souvent avec la fameuse chanson de Youssou Ndour dénommée ‘’Alalou mbolo bouko fowé’’ (respectez la chose publique, en français).
Surexcitée par cette chanson, les participants brandissaient leurs innombrables pancartes sur lesquelles on pouvait lire : ‘’Nous disons non à la spoliation foncière et à l’accaparement de nos terres’’ ; ‘’Nous réclamons justice’’ ; ‘’Nous disons non à la vente illégale des terres de la commune’’ ‘’Nous exigeons l’annulation du lotissement non autorisé’’ ; ‘’Nous demandons l’application de l’article 80 du code de l’urbanisme’’.
La marche bien encadrée par les éléments de la brigade de gendarmerie de Bounkiling a été suivie par un point de presse à l’occasion duquel, le coordonnateur Bakary Faty a fustigé l’attitude du sous-préfet de Diaroumé qui refuse d’appliquer la loi dans cette affaire. Et de verser dans la menace : « Nous n’accepterons plus de voir les gens construire sur nos champs au nom d’un lotissement non autorisé ». Une lutte qui, selon Bakary Faty, est loin d’être menée contre les citoyens mais contre les bandits financiers qui cherchent à s’enrichir sur le dos des pauvres paysans qui n’ont que leurs terres pour vivre.

Source: Seneweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here