Home Politique Violences à Mbour : Un accord trouvé avec les pêcheurs, qui présentent...

Violences à Mbour : Un accord trouvé avec les pêcheurs, qui présentent leurs excuses à la police

139
Violences à Mbour : Un accord trouvé avec les pêcheurs, qui présentent leurs excuses à la police
Violences à Mbour : Un accord trouvé avec les pêcheurs, qui présentent leurs excuses à la police

Single Post

La montagne a accouchée d’une souris, serait-on tenté de dire, quelques jours après les manifestations entre policiers et pêcheurs.
Après médiation des autorités de Mbour, notamment de Saliou Samb, de l’ancien ministre de la Pêche, Oumar Gueye, du directeur de l’Agence pour le développement municipal, Cheikh Issa Sall, les pêcheurs sont revenus sur leur refus de voir un port construit à Tefess.
 »C’est regrettable. On n’a jamais voulu en arriver là. Nous sommes des Sénégalais. Il y a eu un manque total d’information et de concertation. Nous n’avons jamais voulu nous comporter de la sorte. Nous présentons nos excuses à la police, aux autorités et aux Sénégalais.

 Nous n’avons pas pu contrôler nos enfants  », assure Badou Ndoye, un notable de Tefess.
Le président du Conseil départemental salue l’accord trouvé.
 »Grâce à Dieu, nous avons pu trouver un accord synonyme de paix et de développement. Nous essayons de relever le plateau technique de la pêche et de l’exportation au Sénégal. Dans ce projet, il y a eu beaucoup de désinformation et de manque de communication. J’ai procuré les documents du projet aux acteurs, nous en avons discuté de long en large. Et ils ont compris ».
Il renchérit :  »Ce projet, il s’agit d’un quai de pêche amélioré pour permettre à l’Etat du Sénégal d’exporter vers le Japon.
 Ce projet serait bénéfique pour le Sénégal. Il n’y aura pas une usine de farine aux poissons. C’est un port de pêche amélioré ».
Cependant, les pêcheurs demandent qu’on réserve à leur pirogues un espace où ils pourront les amarrer.
En outre, ils invitent aussi à l’apaisement et demandent aux autorités de libérer les onze personnes arrêtées.

Source: Seneweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here