Home Politique Succession Macky Sall : Le cours magistral de Thérèse Faye… (Senego TV)

Succession Macky Sall : Le cours magistral de Thérèse Faye… (Senego TV)

136

Ces derniers jours, est suscité le débat sur la succession de Macky Sall à la tête de l’Apr. D’abord Thérèse, ensuite Aminata Touré et d’autres responsables aux voix moins résonnantes.

Dans cet entretien tourné la semaine dernière, Thérèse Faye, Directrice Générale de l’Agence nationale de la Case des Tout-Petits annonçait déjà le comportement à adopter dans un contexte d’un deuxième mandat qui vient d’être entamé par le président Macky Sall. Donc tout sauf un débat de succession : ce n’est pas le moment !

Regardez !

En outre, la maire de Diarekh plaide une meilleure entente entre les responsables de l’Alliance pour la République (Apr) car il faut que politique se fasse surtout, si l’on sait que des personnes comme elle, surtout, les jeunes ne connaissent autre parti politique que l’Apr.

A cette occasion, elle a appelé à un renforcement de la mobilisation, de la massification pour enraciner davantage l’Apr dans les différentes localités du Sénégal. « Que chacun se mette au travail. Que tout monde mette à côté son ego et pense au parti qui noue lie tous les uns aux autres pour l’intérêt particulier du Sénégal… », a précisé Madame Thérèse Faye Diouf qui est convaincue que l’Apr « ne sera plus grande, ne pourra faire face au défi de pérennité que si seulement si ses responsables travaillent dans l’unité et pour le compte des Sénégalais… ».

Pour Thérèse Faye, donnant l’exemple de sa commune où elle est arrivée au bout d’un sérieux problème de manque d’eau pour les populations « ce qu’il faut davantage c’est que chaque élu, chaque responsable de notre parti, travaille comme le souhaite Macky Sall. Qu’il travaille à servir sa localité. Le président Macky Sall a un projet que nul n’ignore : l’émergence du Sénégal. Nous avons donc l’obligation de le soutenir. Mais cela n’est possible que quand on oublie notre ego pour le moment et qu’on se met au service du Sénégal. »

Source: Senego

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here