Home Politique Sidy Lamine Niasse, l’éternelle voix des sans voix… (Par Moïse Rampino)

Sidy Lamine Niasse, l’éternelle voix des sans voix… (Par Moïse Rampino)

34
Sidy Lamine Niasse, l’éternelle voix des sans voix… (Par Moïse Rampino)
Sidy Lamine Niasse, l’éternelle voix des sans voix… (Par Moïse Rampino)

Sa disparition reste encore vivace dans nos esprits. Pour cause, Sidy fut une personnalité pas comme les autres. Extraordinaire, il le fut non pour le nom sacré qu’il porta mais pour son engagement à mener un combat qui se devait d’être celui de tout un peuple. Homme d’affaires à la carapace solide, il sut bâtir un empire médiatique qui a largement participé à l’émancipation de la presse au Sénégal. Walfadjri, de par son caractère académique, est devenu un tremplin pour tout homme qui aspire à la prééminence dans le domaine du journalisme.

Nombreux sont aujourd’hui les chroniqueurs qui font le beau jour de la presse et qui sont passés entre ses mains.

L’homme au-delà de son appartenance religieuse fut un intellectuel de haut niveau qui maîtrisait mieux que quiconque au Sénégal les préceptes du coran. Il ne s’était pas limité à la langue arabe qu’il parlait parfaitement. Ainsi, pour mieux cerner les vents orageux qui tournent autour du monde il sut élargir son champ intellectuel si bien qu’il publia plusieurs ouvrages qui resteront graver dans les annales de l’histoire et ce pour l’éternité.

Grâce à son ingéniosité, la télévision Walfadjri est devenue une sorte de sanctuaire qui porte la voix des sans voix. Pour Sidy Lamine Niasse, la liberté est naturelle ce fut la raison pour laquelle il lutta sans cesse pour que toutes les libertés publiques, individuelles et collectives soient respectées par l’Etat qui a le monopole de la violence. C’est pourquoi son courroux s’enflammait contre toute personne qui porte atteinte à l’honneur, manque à son serment et viole la parole donnée. L’homme Sidy marchait donc sur des principes et quiconque marchait sur ses principes le trouvait sur son chemin.

Dans un Etat normal, il serait traité, nonobstant son rappel à Dieu, comme il se doit et comme un roi car dans les faits il le fut. Sidy Lamine Niasse fut aussi un homme noble mais pour un descendant d’El Hadji Ibrahima Niasse le contraire aurait étonné. Ce serviteur de la république eut comme mission principale de sauver le peuple Sénégalais contre le complot des francs-maçons impérialistes et néocolonialistes. S’il fut tant voué aux gémonies par ses détracteurs, c’est parce qu’il avait décidé de libérer le Sénégal du carcan de ces maitres coloniaux qui ont fini de faire main basse sur des pans entiers de l’économie.

Sidy Lamine Niasse, en définitive, aspirait à un Sénégal où il y aurait une véritable justice sociale avec une répartition équitable des richesses afin de permettre à l’ensemble des Sénégalais d’en profiter. De ce fait, il mérite la prière de tous les Sénégalais pour le repos de son âme dans le plus céleste des 07 paradis. Sidy fut un missionnaire qui mérite tous les éloges du monde parce qu’il faisait partie de ces rares Sénégalais qui ont versé leur sang pour leur peuple. Je profite de cette occasion pour rendre un vibrant hommage à ce grand homme qu’est Sidy Lamine Niasse et surtout pour lui décerner une mention spéciale, lui l’éternelle voix des sans voix. Qu’Allah, le miséricordieux expie ses péchés et lui accorde sa bénédiction.

* Eternel Wadiste

Source: Senego

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here