Home Politique Santé: Abdoulaye Diouf Sarr annonce la livraison de plusieurs hôpitaux en 2020

Santé: Abdoulaye Diouf Sarr annonce la livraison de plusieurs hôpitaux en 2020

128
Santé: Abdoulaye Diouf Sarr annonce la livraison de plusieurs hôpitaux en 2020
Santé: Abdoulaye Diouf Sarr annonce la livraison de plusieurs hôpitaux en 2020

Le ministre sénégalais de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a annoncé jeudi la livraison en fin 2020, de quatre hôpitaux en construction à Touba, Sédhiou, Kaffrine et Kédougou, alors qu’il répondait aux questions des députés lors du vote du budget de son ministère pour l’exercice 2020.
« Au moment où je vous parle, quatre hôpitaux sont en train d’être construits. Ces hôpitaux, en construction à Touba, Sédhiou, Kaffrine et Kédougou, vont être livrés en fin 2020 », a dit le ministre de la Santé et de l’Action sociale, dont le budget du département a été adopté par les députés.

Dans des propos rapportés par l’Aps, il annonce qu’il est également prévu d’investir l’année prochaine, 12 milliards de francs CFA « dans le relèvement du plateau technique dans les hôpitaux, les centres et postes de santé ». Selon lui, depuis 2012, année où « 7.492 fonctionnaires travaillaient dans le secteur de la santé », « 3.612 autres ont été recrutés ».

Au sujet des médecins internes en chômage, il a expliqué aux députés que sur les 62 personnes actuellement sur le marché, « il n’y a que 6 qui ont accepté d’aller servir dans les zones difficiles ». Concernant le déficit en médecins spécialistes, le ministre de la Santé signale que « les jeunes médecins sont en train de s’inscrire en spécialisation, car le Président de la République a augmenté la bourse de 150.000 FCFA à 300.000 FCFA actuellement, pour permettre d’avoir suffisamment de personnel qualifié ».

« Nous travaillons pour la résolution des problèmes de santé. Notre objectif, c’est de mettre en fonction de la carte sanitaire, des ambulances partout où le besoin se fait sentir ». Il révèle qu’une « évaluation des blocs opératoires est en cours, pour faire les réglages nécessaires ».

« Nous allons prendre des mesures sur l’accueil dans les structures de santé. Des enquêtes sont en train d’être menées pour tous ces cas soulevés récemment dans les médias », a prévenu le ministre de la Santé.

FIN DE L’ARTICLE
————————–
————————–
————————–

BIO DE LA SEMAINE

 

Issu de la classe moyenne sénégalaise, Omar Blondin Diop, admis au lycée Montaigne à Paris, puis à Louis Le Grand en hypokhâgne et khâgne avant d’entrer à l’École normale supérieure de Saint-Cloud, fut « une des figures de la contestation étudiante de mai 1968 à Paris, en tant qu’adjoint de Daniel Cohn-Bendit, animateur du Mouvement du 22 mars, une organisation étudiante antiautoritaire et d’inspiration libertaire, fondée à la faculté de Nanterre 12 ».

Ce mouvement regroupait, notamment, des anarchistes, des situationnistes, des trotskistes. Pour « activités subversives », Blondin Diop est exclu de l’École normale supérieure et expulsé de France, en 1969 (comme le fut Cohn-Bendit13)».

À Paris, il avait rencontré Jean-Luc Godard pour qui il joue son propre rôle dans La Chinoise (1967). À Dakar, le décès de ce « jeune militant marxiste-léniniste 14 » participa – entre autre – de la mobilisation de Cheikh Anta Diop, Abdoulaye Ly, et des partisans de Mamadou Dia, pour enjoindre Senghor à démocratiser le régime 15 ».

Source:
Politique221.com

Source: Galsen221

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here