Home Politique Moulaye Camara : Quand Guédiawaye est portée par ses fils…

Moulaye Camara : Quand Guédiawaye est portée par ses fils…

128
Moulaye Camara : Quand Guédiawaye est portée par ses fils…
Moulaye Camara : Quand Guédiawaye est portée par ses fils…

Le conseil municipal de la ville de Guédiawaye s’est réuni en présence des services techniques de la direction de l’Urbanisme, jeudi dernier. Cette rencontre avait pour but d’adopter le plan d’aménagement du littoral qui couvre quatre communes : Golf-Sud, Sahm-Notaire, Wakhinane et Ndiarème.

Lesdites communes, dans le cadre de l’intercommunalité, avaient permis à la ville de Guédiawaye de piloter ce projet d’aménagement pour une harmonisation des équipements et lotissements sociaux à mettre à la disposition des populations.

Le projet comporte des manquements…

Sentant la nécessité d’accélérer ce processus, les populations, à travers les acteurs politiques et citoyens, ont toujours demandé au président de la République le déclassement de la zone au risque de voir ce périmètre se rétrécir avec les nombreuses attributions faites au profit de corporations professionnelles diverses. Mais actuellement, le projet, tel qu’il est présenté, comporte des manquements.

Dont :

Premièrement, l’intercommunalité suppose que la ville est pressentie pour piloter l’aménagement certes mais en concertation, non pas seulement avec les maires de communes, mais surtout avec les conseillers municipaux respectifs qui ont délibéré en ce sens. Aujourd’hui, ce projet avant d’être adopté au niveau de la ville devrait d’abord être présenté dans les communes pour recueillir l’adhésion de ses conseillers. Ensuite solliciter les avis et suggestions des acteurs de développement, des Imams et des chefs de quartier avant d’être adopté. Car la dimension citoyenne de celui-ci est plus pondérante que sa dimension politique.

Mais aussi :

Deuxièmement, le plan d’aménagement, tel que présenté, comporte des incongruités qui mettent en danger l’équité entre communes. Comment peut-on, de manière précise, attribuer un plan de lotissement à la commune de Ndiarème LimamouLaye et laisser les autres ?

Et encore…

Troisièmement, les projets d’équipements tels que exposés manquent de concision et cela peut être source de détournement d’objectif.

Doléance…

Malgré tout, nous demandons au Chef de l’État de déclasser la zone et nous exhortons le Maire de la ville de Guédiawaye de déclassifier ces zones d’ombre. Ce, sans quoi le littoral va constituer une véritable bombe sociale.

Source: Senego

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here