Home Politique Les enseignants de Ld-Debout interpellent le gouvernement

Les enseignants de Ld-Debout interpellent le gouvernement

91
Les enseignants de Ld-Debout interpellent le gouvernement
Les enseignants de Ld-Debout interpellent le gouvernement

Single Post

Les enseignants de la Ld-Debout ne cachent pas leur amertume à l’entame de l’année académique 2019-2020 marquée par une détérioration des espaces « scolaires et universitaires ». Dans un communiqué de presse, ils déplorent la « mauvaise préparation de la rentrée ».
« L’école sénégalaise peine à démarrer les enseignements-apprentissages, souffrant toujours de maux que le gouvernement de Macky Sall peine à soigner. Pourtant, tout portait à croire que, avec le concept « Ubi Tey, JàngTey », les potaches devraient reprendre les chemins de l’école dès la rentrée d’octobre, soulignent-ils. Mais, à cause de la mauvaise préparation  de la rentrée par les autorités de tutelle, les constats sont alarmants : inondations mal gérées de nombreuses écoles, délabrement de certains établissements notamment à Saint-Louis où certains sont menacés de ruine, faible taux de résorption des abris provisoires, insuffisance de matériel didactique, non-respect des accords signés avec les syndicats, cafouillage dans le monitoring des points de consensus ».
 
A cela s’ajoute, selon eux, « un aveu d’échec du gouvernement » à travers la décision d’orienter tous les nouveaux bacheliers dans les universités publiques, « sans avoir prévu des mesures d’accompagnement conséquentes ». En effet, signalent-ils : « les huit universités ‘’fonctionnelles’’ du pays comptent en leur sein des abris provisoires, pendant que les universités du Sine Saloum, de Tambacounda et de Kolda demeurent encore des infrastructures fantômes qui hantent le sommeil des jeunes bacheliers et de leurs parents ». Leur indignation est exacerbée par « une politique éducative qui produit plus d’échec que de réussite ».
Les enseignants de la Ld-Debout « tiendront, ainsi, le gouvernement responsable de toute détérioration du climat social dans les espaces scolaires et universitaires ».  

Source: Seneweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here