Home Politique Le Sénégal une ” République de croyants…” (Par Mounirou Sarr)

Le Sénégal une ” République de croyants…” (Par Mounirou Sarr)

10

Chaque peuple a ses réalités, ses priorités et ses croyances. À l’instar de l’évolution scientifique, les concepts et approches idéologiques ont subi des mutations profondes au fil des générations. La notion de République réceptacle de la gouvernance de plus de 156 pays dans le monde a des contenus bien différentes de nos jours : Elle a été domptée et apprivoisée pour s’adapter aux exigences fondamentales des peuples ambitieux.

Tenter d’organiser le développement du Sénégal sans prendre en considération la foi du peuple a été la première incohérence de l’intelligentsia politique. Aux lendemains de l’indépendance, l’élite politique s’est toujours rapprochée des cercles religieux mais dans l’unique dessein d’en tirer des gains électoraux. Toutefois, ces mêmes politiciens qui magnifient à tout bout de champ ce modèle social : la symbiose de la foi et de l’action au service de la communauté, n’ont jamais pensé à s’en inspirer. Pour exemple le diptyque ” Mouride ” foi et travail ( liguéye ak jaam u Yallah ) accompagné d’une discipline collective légendaire pouvant égaler le nationalisme chinois n’a jamais attisé leur curiosité intellectuelle .

Le premier facteur de stabilité national au Sénégal reste la tolérance religieuse symbolisée par les confréries”Tarikhas” pour la majorité musulmane et l’église pour la minorité chrétienne. Au Sénégal la religion unit au delà de l’appartenance ethnique, du rang social et des clivages politiques. À contrario dans le reste du monde ou la confession religieuse tend à devenir source de méfiance, de discorde et de discrimination. Le Sénégalais quelque soit son esprit d’ouverture prête une oreille attentive à sa communauté religieuse en dépit de la tendance individualiste camouflée derrière la liberté d’expression et le droit.

Le Sénégal vit au rythme même de la religion. Nos plus grandes commémorations nationales sont des fêtes religieuses, Tabaski, Korité, Pâques, Gamou, Magals, Popeguine etc…Elles ont un impact sur tous les secteurs de la vie nationale et jouent un rôle prépondérant sur l’essor économique.
Le Sénégal un pays dont 99 % de sa population sont des croyants et partageant ainsi les mêmes valeurs morales qui soutendent toutes les religions révélées.

Seule une étude objective de cet état de fait, sans complaisance ni complexe pourrait aboutir à un programme politique efficace après 60 ans d’illusions.

La République doit être tropicalisée , d’ailleurs un peuple qui ne s’identifie pas au prénom qu’on lui a attribué ne répondra pas présent à l’appel du développement.

Mounirou Sarr
Militant de la Vérité pour la révolution pacifique du Sénégal

Source: Senego

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here