Home Politique B. Dias signe et persiste: « Fayouma souma facture »(Senego tv)

B. Dias signe et persiste: « Fayouma souma facture »(Senego tv)

120

Le maire de Mermoz Sacré-cœur a marqué de sa présence la marche initiée vendredi par la collectif citoyen  Ñoo Lank  Ñoo Bagn. Prenant la parole au Rond-point Doudou Ndiaye Coumba Rose, Barthelemy Dias a réitéré sa décision de ne pas payer sa facture d’électricité en raison de la hausse notée depuis le 1er décembre. L’opposant a aussi exigé la libération du secrétaire administratif du Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp France-dégage), Guy Marius Sagna.

Barthélemy Dias avait défié (publiquement)  le Gouvernement. Il n’a pas l’air de revenir sur sa décision de ne pas honorer sa facture d’électricité tant que la hausse est maintenue.
« Nous sommes là (Ndlr: rond-point Doudou Ndiaye Coumba Rose ) aujourd’hui à cause « d’association de malfaiteurs, vol en réunion », a-t-il déclaré, face à une meute de journalistes et manifestants, ajoutant qu’il n’est pas d’accord avec la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec) « en complicité » avec Macky Sall et de son Gouvernement.

Coupure

Le 19 décembre dernier, l’édile partageait sur son compte Facebook l’avis de coupure de la Senelec. Plus d’un mois après, M. Dias revient pour annoncer qu’ils « ont coupé l’électricité; ils n’ont qu’à le faire s’ils veulent. Mais cela nous refusons catégoriquement ( Ñoo Lank  Ñoo Bagn)« .

Guy Marius Sagna

Barthelemy Dias décrit Guy Marius Sagna comme un citoyen « exemplaire, un digne fils de ce pays, un patriote ». Selon lui,  le secrétaire administratif du Front pour une révolution anti-impérialiste populaire et panafricaine (Frapp France-dégage) a été emprisonné de force.

Détournements…

L’édile a passé au peigne fin les affaires dites de « détournements » à la « Poste, au Centre des œuvres universitaire de Dakar (Coud), au Programme des domaines Agricoles Communautaire (Prodac).  « Ceux-là, personne ne les a interpellés et Guy Marius Sagna l’a été alors qu’il exerçait un droit constitutionnel« , fustige le maire.

Libération

Revenant sur les faits, Barthelemy Dias rappelle que quand Guy manifestait, il était en compagnie d’autres personnes. Mais poursuit-il, ces dernières ont été relaxées parce que les étudiants ont manifesté leur courroux.

Macky Sall

Le maire de Mermoz Sacré-cœur n’a pas fait dans la dentelle. Pour lui, Macky Sall est un poltron. « Je vous (Ndlr: manifestants) exhorte à vous soulever et montrer votre mécontentement à propos de l’incarcération de Guy Marius Sagna », lance-t-il avant de chantonner « Sunu société yangatouna,…Macky Saï saï la« .

 

Source: Senego

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here