Home Faits-Divers De la consternation, il y en avait hier dans la commune de...

De la consternation, il y en avait hier dans la commune de Faoune située sur la trans-gambienne dans le département de Bounkiling.

20
De la consternation, il y en avait hier dans la commune de Faoune située sur la trans-gambienne dans le département de Bounkiling.
De la consternation, il y en avait hier dans la commune de Faoune située sur la trans-gambienne dans le département de Bounkiling.

Single Post

De la consternation, il y en avait hier dans la commune de Faoune située sur la trans-gambienne dans le département de Bounkiling. En effet, l’élève Coumba Bâ, en classe de 3ème a été mortellement fauchée par un véhicule particulier. La victime, née le 13 mars 2004, sortait de son domicile pour se rendre à l’école. Il était 7 heures 45 minutes lorsqu’un véhicule de marque Toyota Corolla immatriculé DK 0640 BE, a brusquement quitté la chaussée et l’a violemment heurtée. Le chauffeur, auteur du crime, tenait une boisson alcoolisée pendant la conduite, rapportent les témoins qui ont trouvé d’autres canettes dans le véhicule.
Coumba Bâ est décédée avant son évacuation à l’hôpital de Bounkiling où le corps a été déposé avant d’être remis aux parents. L’inhumation a eu lieu dans l’après midi à Saré Alpha, son village natal. Elle venait juste d’être mariée.
Ses camarades de classe étaient inconsolables. Pour manifester leur colère contre ces multiples accidents à hauteur de leur établissement, ils ont, pendant plusieurs heures, barré la route et s’en sont pris aux infrastructures et biens de la municipalité. Ils réclamaient ainsi des ralentisseurs ou dos d’âne pour mieux protéger leur établissement.
Les forces de l’ordre ont usé de grenades lacrymogènes pour apaiser la vive tension qui prévalait. Les jets de pierre ont touché le pare-brise du véhicule de la gendarmerie de Bounkiling en charge du secteur. A côté, l’administration territoriale et l’inspection de l’éducation et de la formation ont usé de la diplomatie pour éteindre le feu de la colère des manifestants.
Cette tragédie a vite réveillé les mauvais souvenirs de 2017 quand un élève, de la classe de 5ème , a été tué dans un accident similaire alors qu’il sortait à vélo du collège situé au bord de la route.  

Source: Seneweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here