Home Afrique Mortalité infantile : Un bébé est mort-né toutes les 16 secondes en...

Mortalité infantile : Un bébé est mort-né toutes les 16 secondes en Afrique sub-saharienne

26

https://actualitesenegal.info/wp-content/uploads/2020/10/single20post-4.
Chaque année, près de deux millions de bébés sont mort-nés, soit un bébé toutes les 16 secondes, si l’on en croire les estimations conjointes de la mortalité jamais publiées par l’UNICEF, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le groupe de la Banque mondiale et de la division de la population du département des affaires économiques et sociales des Nations-Unies unies. Les études de l’année 2013 avaient montré que 3 mort-nés sur 4 sont nés en Afrique du Subsaharienne ou en Asie du Sud.

Au-delà de 2000 à 2019, le taux annuel de réduction du taux de mortalité n’a été que de 2,3% contre une réduction de 2,9% de la mortalité des enfants âgés de 1 à 59 mois. Dans une analyse menée après ce rapport de l’OMS, la moitié des 117 pays ont une couverture qui va de moins de 2% à 50% seulement pour huit interventions importantes en matière de santé maternelle, telle que la césarienne, la prévention du paludisme, la gestion de l’hypertension pendant la grossesse et la détection et le traitement de la syphilis.

Cependant, des progrès sont également possibles au cas où, les gouvernements mettent en place une politique des programmes et des investissements judicieux. Un atout qui devrait être sans doute exploité sinon déjà en mode d’exploitation dans certains pays. Voilà ce qui démontre le progrès remarquable sur les résultats obtenus de 2000 à 2019. 

Source: Seneweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here