Home Afrique Colloque Régional Ipao : ”Les médias maltraitent les femmes en Afrique de...

Colloque Régional Ipao : ”Les médias maltraitent les femmes en Afrique de l’Ouest”, (Diana Senghor)

14
Colloque Régional Ipao : ''Les médias maltraitent les femmes en Afrique de l'Ouest'', (Diana Senghor)
Colloque Régional Ipao : ''Les médias maltraitent les femmes en Afrique de l'Ouest'', (Diana Senghor)

Single Post

Dans le cadre du projet « Femmes : occupez les médias ! » (FOM), un projet mené par l’Institut Panos Afrique de l’Ouest (IPAO), un colloque régional ouest-africaine se tient à Saly. Cette rencontre de trois jours a comme thème : « Bâtir et réguler ensemble un environnement médiatique ouest-africain inclusif du genre ». 
”Les médias maltraitent les femmes en Afrique de l’Ouest. Ils les maltraitent de plusieurs manières. Si chaque téléspectateur regarde le journal, il verra que la place des femmes est très réduite dans les médias. Ça donne au public l’impression que les femmes ne comptent pas. Alors qu’elles comptent”, déplore Diana Senghor, directrice de l’IPAO.
D’après elle, un sondage média effectué au mois de novembre dernier montre que, quand les médias parlent des femmes, ils utilisent un vocabulaire qui est souvent méprisant. Voire, insultant !
”Elles sont 52% de la population et leur rôle dans le secteur économique est crucial. Ça, les médias ne le montrent pas. 80% des activités dans le secteur informel sont gérés par les femmes. Est-ce que l’opinion publique est au courant de ça ? Il y a un travail à faire en direction des journalistes. Ils pensent que parler trop des femmes va mal vendre le média. Les médias projettent des images des femmes qui les confinent dans des rôles domestiques ”, regrette Mme Senghor. 
Selon Diana Senghor, l’information donnée par les médias sur les femmes est abusivement biaisée. Pis, les femmes font l’objet de propos insultants et haineux, ainsi que de harcèlements, sur les réseaux sociaux. 
Ainsi, environ 70 délégués représentants de divers parties-prenantes vont plancher sur comment appuyer les professionnels des médias, ainsi que les organisations de défense des droits des femmes. Afin de promouvoir la participation politique des femmes et prévenir les violences qui leur sont faites.
Pour rappel, le projet est mis en œuvre sur une durée de quatre ans (2016-2020), dans quatre pays d’Afrique de l’Ouest, notamment la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger et le Sénégal.

Source: Seneweb

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here